You are currently viewing J’ai débranché mon frigo !
Comment vivre sans frigo

J’ai débranché mon frigo !

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Blog
  • Post comments:3 commentaires

J’ai débranché mon frigo !

ou comment vivre sans réfrigérateur ?

C’est parti pour une expérience minimum d’un mois. Mon frigo péclote, je suis régulièrement obligée de la débrancher car le surgélateur devient un block de glace.

Hier soir avec Monsieur, nous commencions à nous dire qu’il faut investir… Puis finalement au lieu de se demander quelle est le modèle de frigo qui  va nous convenir ?  Quel est moins énergivore ? Le moins le plus grand possible ou pas ???

Puis finalement est venue la question suivante,

AVONS NOUS REELLEMENT BESOIN D’UN FRIGO ?

Alors là j’adore dans les familles « presque » parfaite, où Monsieur est toujours super portant sur les projets écolo de Madame. Moi, mon Monsieur est passé de la stupéfaction à la couleur verte, puis blanche… puis plus de voix…

Monsieur ressemblait à ça :

Puis je pense par dépit de ne pas avoir envie de débattre, (et par ce que j’ai dit que c’est moi qui allait nettoyer le  frigo complètement… )

Il a été surpris de voir ses lèvres répondre : « On peut faire un test 1 moins… »

Du coups, je ressemblais plutôt à ça :

Nous sommes donc 16 octobre et j’ai un mois pour prouver à mon cher et tendre que nous pouvons vivre sans frigo !

Ce mois, il est donc indispensable que je trouve des solutions pour conserver nos produits frais. Je n’ai pas encore de solution, mais je vais chercher, tenter, expérimenter…

1ère étape : Il faut que je trouve dans la journée, une solution pour le BEURRE !!!

Tout au long du mois, je vais tenir à jour le blog pour vous faire par de mes expériences, échecs et succès…

Bien évidemment, toutes les astuces sont les bienvenues !

Donc pour demain, je dois sauver mon beurre !

Virginie

 

 

 

Cet article a 3 commentaires

  1. cuendet alaMA-marlyse

    hello Virginie,
    chouette de te lire!
    pour le beurre, les anciens mettaient la motte dans un pot en terre cuite qui était placé dans un pot plus grand avec de l’eau… cela l’empêchait de rancir… bien sûr, cela dépend aussi de la qualité du beurre!!
    j’ai encore la vision de tels pots chez ma grand-mère…
    il doit encore en exister dans les brocantes … ça pourrait aussi être une relance artisanale et artistique pour un-e potier-ère!!

    1. Moppy

      Merci Alama pour ce partage, je viens effectivement de mettre en contact avec une potière pour pouvoir « re »trouver ce type de fabrication.

      Apparemment à Lucens une Potière en fait toujours. Je vais prendre contact avec elle.

  2. Christine

    Le blog n’anpas Beaucoup été tenu à jour… c’est bien dommage!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.